catamarans
compteur de visite site
Théorie

Les voiliers sont conçus pour tirer leur puissance de l'effet du vent sur les voiles.
Les vents naissent du déplacement de l'air, d'une zone de hautes pression vers une zone de basse pression.
Ces zones de pression distincte peuvent étre des anticyclones Masse air stable sous hautes pression faisant régner le plus généralement un temps clair. ou des dépressionszone de basse pressions, caractérisé par des vents qui tourbillonnent sur des centaines de Kms. une dépression annonce un temps perturbé.. plus les centres de hautes et de basses pressions sont proches l'un de l'autre, plus la différence de pression entre eux est grande, et plus le vent est fort. On mesure la vitesse du vent avec l'échelle anémométrique de Beaufortéchelle anémométrique établie par l'amiral britanique Sir Francis de Beaufort au XIX siecle..

ECHELLE DE BEAUFORT
force descriptif noeud (vitesse): 1,852 kms/heure. km/h effet au large critére de navigation (croiseurs)
0 calme 1 1 mer d'huile emploi du moteur
1 très légére brise 1 à 3 1 à 5 mer ridée emploi du moteur
2 légère brise 4 à 6 6 à 11 vaguelettes emploi du moteur
3 petite brise 7 à 10 12 à 19 petits moutons voiles bien gonflées
4 jolie brise 11 à 16 20 à 28 nombreux moutons idéal
5 bonne brise 17 à 21 29 à 38 vagues, embruns idéal
6 vent frais 22 à 27 39 à 49 lames crêtes d'écumes grand-voile réduite
7 grand-frais 28 à 33 50 à 61 lames déferlantes recherche d'un abri
8 coup de vent 34 à 40 62 à 74 les crêtes des vagues partent en tourbillons d'écumes voiles trés réduites équipier non indispensable dans la cabine
9 fort coup de vent 41 à 47 75 à 88 risque de chavirage..amener les voiles....
10 tempête 48 à 55 89 à 102 air plein d'écumes et d'embruns, visibilité trés réduite. risque de naufrage, restez éloigné des côtes...
11 violente tempête 56 à 63 103 à 117
12 ouragan 64 et plus 118 et plus essayer de survivre...

les signes de l'arrivée d'une dépression

les 3 signes essentiels:
Le barométre:
il a été inventé par Toricelli, il y a maintenant 350 ans , il permet de mesurer la pression atmosphérique, plus simplement le poids de l'air contenu dans l'atmosphère l'air chaud (basses pressions) est plus léger que l'air froid (hautes pressions).
si une zone dépressionnaire (air chaud) s'approche, le baromètre chute, plus la chute est importante en quelques heures plus la depression risque d'être creuse et le vent fort.
si le baromêtre indique une chute régulière sur 3 heures:
de 6 hPa il faut s'attendre à un vent de 6 Beaufortéchelle anémométrique établie par l'amiral britanique Sir Francis de Beaufort au XIX siecle..
de 10 hPa il faut s'attendre à un vent de 8 Beaufortéchelle anémométrique établie par l'amiral britanique Sir Francis de Beaufort au XIX siecle.
de 15 hPa il faut s'attendre à un vent de 10 Beaufortéchelle anémométrique établie par l'amiral britanique Sir Francis de Beaufort au XIX siecle.

Le ciel:
une bonne observation du ciel est importante , on y voit les premiers signes de l'arrivée du mauvais temps. Le ciel est clair mais on apercoit des nuages blancs et fins qui s'étendent en filaments. ces nuages sont appelés cirrus. Leurs apparition combinée à la chute de baromètre sont le signe de l'arrivée d'une perturbation. les cirrus sont suivis quelques heures plus tard par des alto-stratus et des cirro-stratus venant du Sud-Ouest. ces nuages sont à des altitudes moins élevées que les cirrus et de couleur gris clair.


Le vent:
il s'oriente au Sud et commence à tourner au Sud-Ouest en fraîchissant.